Soirée entre ‘hommes’ – par Gaspard

Le 27 novembre, alors que nous étions encore coincés avec les petits problèmes de Poupoule à Chiang-Mai, nous nous baladons avec deux autres familles françaises que nous avons rencontré sur place : les Katpaksaks et Les Larguet.

Moi, je restais avec les papas en arrière, puis j’ai vu une affiche « Boxe Thaï – Tonight at 9:00 PM ». Sur le coup, moi, je ne dis rien, mais au bout de la rue, je vois un homme qui a l’air de vendre des billets. Avec les papas, on va voir, les matchs sont bien ce soir à 21H, c’est 500 Baths pour les adultes et c’est gratuit pour les enfants. Les papas s’interrogent un peu parce que les billets ont l’air un peu faux ; ils hésitent et décident d’en acheter quand même « à ce prix-là, ils te tombent pas de haut si c’est de l’arnaque ». Le vendeur nous explique où se trouve le stade où ça va se passer, ce n’est pas très loin de la guest-house où nous sommes tous, c’est cool!

On dînera donc avec les copains à la guest (pizza party pour les enfants et riz sauté pour les adultes), puis nous laisserons « femmes et enfants » comme disent les autres papas pour que nous puissions aller au stade « entre hommes ». Il y a avait Sylvain, Grégory et son fils Tim, Papa et moi.

Quand nous arrivons au stade, celui qui vérifie les billets nous laisse entrer sans problème, ils étaient donc vrais. Et en plus, quand on nous a indiqué où nous asseoir, nous étions hyper bien placés, juste à côté des vestiaires qui étaient ouverts.

DSC07925

Nous étions à quelques mètres du ring si bien que parfois on aurait pu toucher les entraîneurs. En regardant dans les vestiaires, on voyait les boxeurs se mettre des pots entiers de « baume du tigre » pour chauffer les muscles avant les matchs. Et les coachs les aidaient à s’étirer aussi.

A 21h, on voit enfin des jeunes garçons s’avancer sur le ring avec un bandeau sur la tête, puis ils ont pris les quatre coins du ring comme si c’était Zeus, Poséidon, Athéna et Hermès et qu’ils étaient grecs.

Quand le match commence, ça va très vite, ça tape haut et fort. Quand ils se coincent dans les cordes, ils croisent les jambes et essayent quand même de mettre des coups de genoux. Le match se termine souvent en K.O. à cause des blessures. Les boxeurs sont très maigres, très musclés et rapides.

Entre nous, on faisait des paris à 2 baths, c’est sympa.

Le combat le plus long était celui des filles adultes, ça a duré 5 rounds. Entre chaque reprise, elles avaient les pieds dans la glace tellement elles tapaient fort avec leurs pieds. Le combat le plus court a été celui des poids lourds hommes : un Allemand et un Thaï.

L’Allemand paraissait inquiet mais en une minute, il avait gagné le combat. Il y avait un Français aussi ce soir-là, mais nous n’avons pas attendu son combat, il était déjà super tard et nous devions rentrer. Nous étions bien contents de nous coucher sans bobo, sans avoir mal nulle part, ce qui ne devait pas être le cas des sportifs que nous avions applaudi ce soir !

C’était un chouette moment – entre hommes – j’aimerai en avoir d’autres durant le voyage !

Un commentaire sur “Soirée entre ‘hommes’ – par Gaspard

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :