Senteurs de vanille, l’île de Taha’a

C’est avec une certaine fierté que nous embarquons ce dimanche matin sur notre petit bateau privé en direction de Taha’a.
Le guide est à l’heure, les glacières sont pleines, nous pouvons partir.

La traversée au milieu du lagon entre les deux îlots prend une vingtaine de minutes, bien assez pour se rendre compte que la journée va être exceptionnelle. On ne sait où poser les yeux tellement l’eau est transparente et la vie sous marine bien présente.

Nous commençons par une distillerie, à 10h du mat’, ça pique un peu, mais que ne ferions nous pas pour apprécier la culture, et l’agriculture locale! La ferme produit également des huiles de coco, de la vanille, et du Tamanou, huile prodigieuse pour la peau.

Nous continuons avec le jardin de corail, une pure beauté. Nous avançons d’abord sur un « motu » (ces petits îlots de sable corallien qui couronne l’atoll) puis nous nous jetons à l’eau, portés par le courant. Le courant est fort, les coraux sont près de nous et nous effleurent parfois, mais le spectacle est magnifique.

Ensuite, nous avons la chance de visiter une ferme perlière et d’avoir l’intégralité de la visite commentée. Les greffes ne se passent malheureusement pas le dimanche, mais avec les explications très précises, nous arrivons bien à nous faire une idée. Chacun des enfants repart avec sa perle… un trésor à porter autour du cou ou du poignet. Les avoir eu ici leur donne une certaine saveur… Bon, Amélie aurait aimé des boucles d’oreilles… mais elle a déjà été gâtée dans d’autres pays, ce sera partie remise!

Les jardins de corail ont laissé des traces sur nos corps, nous serons bien soignés lors de la pause déjeuner sur le motu de la famille de notre capitaine. Le déjeuner est délicieux, nous profitons pour prendre des forces avant la plongée de cet après midi. Les enfants s’essayent à la pêche, sans grand succès mais avec beaucoup de patience et de plaisir.

Dans l’après midi, nous irons visiter la plus vieille ferme de vanille de l’île, et nous aurons l’occasion de déguster quelques grains. Cette année, la production a été bonne et elle est intégralement vendue. Reste quelques échantillons en dégustation, et surtout les explications sur comment cette fleur pousse, dans quelles conditions et pourquoi la Vanille de Taha’a est autant réputée. C’est d’ailleurs l’autre nom de l’île.

En fin de journée, nous aurons la chance de plonger – cette fois-ci – seuls dans l’eau au milieu des requins « pointe noire ». Certes, nous les connaissons bien désormais depuis notre étape à Moorea, mais en étant seuls dans l’eau par 3 mètres de fond, nous faisons bien moins les malins que quelques jours auparavant!

Voilà, encore une belle étape dans notre périple. Le fait d’avoir été seuls ce jour-là confère encore plus un caractère exceptionnel à cette journée.

Nous laisserons au loin les maisons sur pilotis de l’île, à regrets, car si nous avions un peu mieux anticipé notre voyage, nous aurions eu beaucoup de plaisir à dormir les pieds dans l’eau.

La Polynésie est souvent connue pour Tahiti, Moorea et Bora Bora… Avec d’autres voyageurs, nous ne saurions que vous conseiller d’aller vers les plus petites îles, plus chaleureuses et tout aussi majestueuses… Maupiti, Huahiné et bien sûr Taha’a!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :