Le désert de Yazd – par Gaspard

Le soir, nous sortions de Yazd pour aller passer la nuit dans son désert. Nous avons roulé pour arriver à un point donné par quelqu’un qui parlait français au restaurant du midi. Des voitures faisaient du hors-piste pour pas rater le coucher du soleil mais à un moment, le soleil est mort dans les montagnes derrière nous. Et j’ai dit : « Ah ben, c’est dommage, dis donc».

Nous avons suivis les panneaux pour aller au camp, quand nous sommes arrivés. Avec les filles on est allé voir les chameaux, le cheval et les chiens dans la cage des 3 chameaux. Il y avait une femelle chien et ses chiots. Louison a tapé avec un bout de bois la cage et les chiens ont couru vers Louison mais j’ai donné un coup de pied aux chiens et ils sont partis. Nous avons vérifié mais Louison n’a pas été mordue par les chiens, « ouf » puis nous sommes allés faire une balade dans les dunes et puis Maman a remarqué qu’il y avait au loin une voiture qui brulait. Et à un moment, il a commencé à faire tour noir. Des voitures sont alors arrivées pleine balle sur la dune où nous étions, alors Papa a crié: « Sautez dans le trou, sautez, mais sautez… Vous m’entendez??? Dans le trou!!! », donc j’ai sauté dans le trou, et tout s’est bien passé. En fait, il nous a expliqué après, les 4×4 roulent sur la dune dure, donc dans les trous, on est tranquilles, alors que sur les crêtes, c’est dangereux.
Nous sommes descendus et nous sommes allés dire à ces gros tarés de la caisse qu’il y avait une voiture qui brûlait là-bas (de Jean-Jacques Goldman) et ils nous ont dit que c’était normal. Ok, ok, bizarre…

Puis nous sommes allés nous coucher, ils ont allumé la musique alors que tour le monde allait dormir. Papa est allé demander à quelle heure ils arrêtaient le bruit. Apparemment vers 22H. ca va encore être long.

Le lendemain, nous avons un peu travaillé puis Maman a coupé les cheveux des filles en plein vent. C’était pas terrible terrible, mais c’était à faire. Nous sommes ensuite allés faire une balade dans les dunes.

Quand nous sommes descendus, les gens du café nous ont donné du Pepsi et des brochettes de poulet gratos. Enfin, nous sommes revenus vers Poupoule pour prendre la route vers Chiraz. Nous nous arrêterons un peu avant dans la cité ancienne de Persepolis.

Sur la route, Papa s’est arrêté pour acheter un pantalon bédouin à un marchand d’autoroute… 2 Euros le pantalon, l’affaire du siècle selon lui. Et avec ça, il a un style de dingue, vous ne trouvez pas?

2 commentaires sur “Le désert de Yazd – par Gaspard

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :