Le vrai Panama, de Cuenca – par Louison

A Cuenca, en Equateur, nous sommes allés visiter le ‘museo del Sombrero’ pour en savoir un peu plus sur ce chapeau qu’on appelle le « Panama ». Cela peut paraître bizarre mais le Panama est une appellation d’origine contrôlée d’Equateur.

Je vous explique, le Panama est un chapeau tissé exclusivement à la main avec des pousses de palmier. Les fibres sont séchées et entrées les unes dans les autres, puis tissées directement. Le tissage terminé, la « cloche » est prête à être livrée dans les ateliers.

D’abord, on coupe les fils en trop, ensuite, on lave les chapeaux 24h dans l’eau et on les fait sécher 3 à 5 jours dans le grenier sous le soleil. Ensuite, le chapeau ‘sans forme’ ni couleur est tapé plusieurs fois pour l’assouplir. Dans le temps, c’était à la main avec une massue, maintenant, c’est avec une machine qui fait comme un marteau piqueur.

L’étape d’après, c’est la mise en forme, et le client peu choisir la forme qu’il souhaite. Parce que ce que j’ai appris là bas, c’est que le Panama a plusieurs forme, il y en a vraiment pour tous les goûts et pour toutes les tailles de tête. Dans l’atelier, nous avons vu des dizaines de moules en fer, je ne sais pas comment ils s’y retrouvent.

Quand le chapeau est pressé et a pris sa forme finale, l’atelier coud les bordures extérieures, ajoute le cercle de tête réglable pour que le chapeau puisse aller à trois tailles de tête différentes (de 52 à 55 cm de tour de tête par exemple). Elles cousent aussi la bordure extérieure, c’est ce qui différencie un chapeau d’un autre.

Et enfin, les modèles sont déposés dans l’atelier / boutique. Et les clients n’ont plus qu’à choisir ce qui va avec leur tête. Les chapeaux coûtent entre 25 et 600 dollars. A ce prix là, il vaut mieux s’assurer que c’est un vrai, et pour le savoir, il faut regarder au dessus. Si vous voyez une rosace (le début du tissage à la main), c’est un vrai Panama que vous avez entre les mains. Et c’est le meilleur couvre-chef qui existe pour se protéger du soleil.

 

Mais savez vous pourquoi on l’appelle le Panama ?
C’est parce que les ouvriers qui ont creusé le Canal de Panama avaient besoin de bien se protéger du soleil, et ils mettaient ce chapeau qui a été appelé au fil des années, le « Panama Hat ». Pour l’anecdote, à l’inauguration du Canal, le Président des Etats Unis en portait un en hommage aux travailleurs, et hop, il n’en fallait pas plus pour répandre la mode, d’abord aux Etats Unis, puis en Europe où ces chapeaux sont toujours aussi populaires aujourd’hui.
Les Equatoriens persistent à l’appeler « Sombrero fino de paja toquilla ».

Un commentaire sur “Le vrai Panama, de Cuenca – par Louison

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :