San Pedro – désert hors pair – par les enfants

On en a vu du désert au Chili, des kilomètres de sable, de cailloux et nous étions bien souvent seuls sur la route. Depuis Antofagasta, nous avons pris la route pour Calama et avons rejoint San Pedro de Atacama en fin de journée.

Après tous ces kilomètres arides, nous étions bien étonnés d’arriver dans cette ville toute verte. Nos premiers pas dans l’oasis se font dans la vieille de San Pedro, des petites rues pavées ou sablonneuses, des maisons d’adobe (terre séchée), une place de village toute mignonne avec son église du XVème siècle. Nous ne croisons que des touristes qui font étape pour partir en Bolivie ou pour profiter de toutes les activités extra-ordinaires de la région.

Il y a tant à faire, des lagunes à visiter, des villages anciens, des geysers, des centres astronomiques, et les deux vallées star : la Valle de Marte (vallée de la mort ou de Mars) et la Valle de la Luna (la vallée de la Lune).

Beaucoup louent des 4×4 et font tout le tour, nous avec Poupoule, nous évitons de partir trop loin de l’Oasis, Papa et Maman nous ont dit qu’on ne resterait que deux jours, donc on va aller à l’essentiel.

Après notre visite de la ville, nous rencontrons les « Enorica », Carole, Richard et leur fille Enora, ils partagent avec nous les bons lieux pour dormir loin de l’agitation de la ville.

Le premier soir, nous passerons la soirée – sous la pluie -. Original pour un désert qu’on décrit souvent comme étant celui le plus aride du Monde. Il peut se passer 50 ans sans qu’un millimètre d’eau ne tombe. Nous vivons donc quelque chose d’exceptionnel!

Notre première nuit, nous la passerons à coté de Matéo et Laura, un jeune couple français qui voyage en van, et le lendemain, nous partons sur la route de la Laguna Cejar. C’est une lagune étonnante car elle est hyper salée, plus que la Mer Morte. Tout le monde s’y baigne en flottant… Et on rapporte des cristaux de sel à la maison.

Juste à coté, d’autres lagunes sont remplies de flamands roses, et au loin, on voit de belles montagnes qui sont enneigées, c’est la ligne de frontière naturelle avec la Bolivie et l’Argentine, nous sommes très très proches.

img_20190404_1617331491342993.jpg

Quand nous rentrons à San Pédro après ce bon bain, nous avons le plaisir de retrouver Laurine, Antoine et Sixtine. Ils viennent camper avec nous et Matéo est encore là. Antoine sort son barbecue pour le plus grand plaisir de tous. Nous, ça nous manque le barbecue, on n’en a pas dans Poupoule. Sixtine est ravie d’avoir deux super baby-sitters, Margot et Louison assurent!

img_20190405_0016141484818916.jpg

A San Pedro, les parcs sont réservés aux touristes seuls le matin, et uniquement aux tours opérateurs l’après midi. On voulait aller visiter la Valle de la Luna, mais nous sommes arrivés trop tard, on avait fait école le matin. Donc, nous sommes allés à la Valle de Marte et c’était génial.

Poupoule roulait au milieu du Canyon de sable, et après 15 minutes de route, nous avons vu la grande dune sur laquelle les « fous » viennent faire du sandbord, du surf sur le sable. Nous, on est monté tout en haut de la dune alors que Papa et Maman préparaient le déjeuner, on ne dirait pas comme ça, mais c’est haut! Et le plus rigolo, c’est de descendre en courant.

Après le déjeuner, nous sommes partis faire une grande promenade jusque le mirador qui donne un grand point de vue sur les montagnes. Et ensuite, on a fait le reste de la promenade sur la corniche au dessus de la dune. Mais nous sommes allés trop trop loin, et a du sauter dans le sable et dévaler trois énormes dunes pour retrouver Poupoule. C’était trop trop bien.

Papa a même pu refaire sa photo de fond d’écran, celle qu’il avait fait à la dune du Pyla il y a 5 ans…

En revenant à Poupoule, il y avait des tonnes de sandboarders, avec leur 4×4 et la musique à fond. Il y en a vraiment qui se prennent pour des stars de la glisse, mais beaucoup sont ridicules en short avec des grosses chaussures de neige. Ils font bien moins les malins pour monter la dune avec la planche de surf dans le dos, et une fois en haut, finalement, ils descendent sur la planche comme si c’était une luge.

Nous, on sort la planche de SkimBoard et on fabrique une bosse au milieu de la dune, c’est trop bien. On arrive à faire quelques remontées. On s’amuse vraiment beaucoup.

En fin de journée, Maman voulait qu’on rentre où on dormait avant le coucher du soleil parce qu’il fait de beaux reflets sur les dernières dunes de la montagne, c’est vrai que c’est beau.

A7_03716 - Pano

On partage ce moment avec Jean-Jacques et Mireille qui nous ont rejoint, Antoine et Laurine sont encore là aussi. C’est une soirée à 4 familles ce soir. On adore.

img_20190407_103910487788745.jpg

Au cours de la soirée, Antoine explique à Papa qu’il a un drone. Papa est comme un fou! Il n’a pas eu droit d’en prendre un pour le voyage, Maman avait peur qu’il soit confisqué en Iran… Antoine propose à Papa de lui prêter pour le lendemain, qu’on ait des souvenirs de Poupoule vu du ciel dans ces superbes paysages, c’est trop sympa de sa part.

Le lendemain, Antoine explique comment le drone fonctionne et Papa imagine déjà des tas de mise en scène pour Poupoule. Le terrain de jeu du jour sera la Valle de la Luna. Et nous embarquons Jean-Jacques et Mireille avec nous. Les Papas s’amusent à se filmer les uns les autres en conduisant, il n’y a pas d’âge pour s’amuser.

On s’arrête d’abord dans la grotte de sel, c’est un peu dangereux, avec les dernières pluies, le sable est friable et peut nous tomber dessus.

Ensuite, nous irons faire une très grande promenade d’une heure sur les grandes dunes. La vue est très belle. Les montagnes enneigées au loin, le ciel super bleu. La balade est à flanc de corniche, pour nous c’est trop rigolo, un peu moins pour les parents qui ne veulent pas qu’on se casse la figure.

En descendant, nous décidons de tous pique-niquer sur le parking avant de continuer la visite. Papa sort le drone et filme les deux camping-car, pour offrir aussi des souvenirs à Jean-Jacques. Une dame lui dit que c’est interdit, Papa range alors le drone.

Mais, alors que Maman est à la cuisine, les rangers arrivent et nous demandent de décamper. La dame du drone a été prévenir la police, et en plus, on n’a pas le droit de déjeuner sur le site. Donc, on s’en va, sous bonne escorte… Ce qu’on comprendra après, c’est que nous avons été exclus pour tout le site, donc même en déjeunant sur le parking extérieur, on ne pourra pas ré-entrer après.

Papa et Maman sont punis, nous aussi, et au final, on a même puni Jean-Jacques et Mireille. Pas cool. Maman va quand même se renseigner pour savoir où se trouve l’entrée du soir pour le coucher de soleil, un des rangers lui indique et la chef des rangers dira « non, pas elle, c’est celle du camping car qui cuisine ». Comme ils ont pris nos plaques d’immatriculation, aucun espoir de pouvoir revenir le soir.

De colère, Papa et Maman décident d’aller rouler dans les montagnes pour faire des prises de vue aériennes de Poupoule. C’est sur la route du Geyser del Tatio qu’on trouvera le spot idéal pour les films et aussi pour le coucher de soleil. Notre dernier à Atacama. Au loin, le volcan Licancabur, frontière avec la Bolivie, 5900 mètres, et derrière lui la Laguna Verde et le désert de Dali.

Le film que Papa a fait est trop chouette et reflète vraiment les belles images qu’on a eu tout au long de cette étape à San Pédro.

Le dernier soir, on retrouve les copains, on rend les affaires qui nous ont été prêtées et on se prépare à reprendre la route dès le lendemain, pour encore du sable, mais cette fois-ci sur la côte du coté d’Iquique.

Nous sommes très heureux d’avoir visité ce désert, et nous pensons qu’il est hors pair parce que – pour un désert – nous y avons trouvé, de l’eau, de l’herbe, du sable, du sel et de la neige, et nous avons trouvé ça très étonnant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :